Première séparation

« Comme je vais bientôt partir
C’est à toi de me lire
Une lettre écrite de moi en souvenir
Car si je reste là-bas
Si je ne reste pas en vie
Tu ne te souviendras jamais de moi

Le métal en Lorraine
Nos corps fendus à la peine
je te léguerais ma haine
car je ne veux pas mourir
Ici on nous envoie à l’abattoir
Mais je ne veux pas trahir
Que tu sois fier de moi

Ne m’oublies pas mon enfant
mon enfant de moi
Je ferais mon devoir pour toi
Comme je n’en reviendrai pas
Toi, tu me remplaceras
Tu deviendras maréchal ou roi

Le métal en Lorraine
Le sexe à la peine
Je voudrais vous revoir
Encore une dernière fois
De ton père tu sauras
Jamais ne t’oublieras
Une dernière fois
La guerre n’est pas faite pour toi »

Nicola Sirkis – La lettre de métal

Prenez soin de vous 11Prenez soin de vous 10Prenez soin de vous 7

Prenez soin de vous 9Prenez soin de vous 1Prenez soin de vous 13Prenez soin de vous 4

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s