Malraux, ta nuit… Acte 1

Je savais que la presqu’île Malraux n’avait pas tout livré… Je sentais que la nuit pouvait m’apporter ce que je cherchais. Cette lumière réfléchissante, cette architecture, particulière à mes yeux, navigant entre modernité et authenticité. Cet endroit m’attire tel un aimant géant et ses promesses sont à chaque fois belles, émouvantes et nourrissent mon esprit . Alors à nouveau j’y suis retourné parce que mon coeur le ressentait… Et j’ai vu tout cela de toi Malraux…

J’ai vu des enfants dans la douceur d’une soirée de vacances, dans leur jeu avec insouciance et innocence…

J’ai vu des passants, sur tes quais, telles des ombres furtives mais tellement pressées qu’elles en devenaient pour moi fugitives…

J’ai vu des amoureux attirés par ta langueur et restant des heures à s’enlacer dans ta lumineuse beauté…

DSC_3158

J’ai vu des amis en quête de cette détente tant méritée, profitant de tes bars ou de tes quais, pour se reposer ou flâner…

DSC_3197

DSC_3201

DSC_3103

J’ai vu tout cela Malraux…. Mais j’ai surtout senti qu’eux aussi avaient compris ce que tu avais voulu leur dire par « Ce que l’esprit voit le coeur le ressent »… Parce que chez toi, nul ne peut rester insensible à ce que tu montres de toi… Nul ne peut rester à simplement voir. Tout le monde le ressent… Tu ne laisses pas le choix… Et c’est pour cela que je reviendrai… encore et encore… car je ne m’en lasse pas…

DSC_3207

Strasbourg, presqu’île Malraux, août 2016


Une réflexion sur “Malraux, ta nuit… Acte 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s