Bâle, acte 3 : sentir sa beauté…

Mais pourquoi continuer à parler de Bâle ? Cette ville industrielle si triste telle que je l’avais dans mes souvenirs… Probablement parce que l’art et l’architecture ne se sont jamais aussi bien mariés que dans cette ville rhénane… Comme autour de l’église Sainte-Elisabeth qui est l’exemple symbolique du mariage entre l’architecture moderne et traditionnelle et ainsi marquer un pont entre le passé et le futur… C’est le début d’une autre vision de Bâle… C’est le moment de sentir sa beauté…

Basel Architecture 30

Basel Architecture 41

Place de l’Eglise Sainte Elisabeth, Bâle, 20 juillet 2016


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s