Bâle, acte 6 : finalement t’aimer…

Voilà… Bâle doucement se révèle et ne peut plus se cacher… Au-delà de la nuit on ne peut plus la quitter car elle nous aura révélé qui elle était finalement… Ce fût long… pénible parfois… Mais les promesses étaient belles. Parce que la journée fût chaude sous les 35°c malgré la proximité du Rhin auquel je n’ai pu goûter. Les premiers instants à découvrir ses musées, son architecture… Puis ses habitants et ses premières lumières… Jusqu’à ce moment où la lune apporta sa touche… Bâle, finalement je t’aime et ces souvenirs d’enfance sont loin… très loin…

Basel Stadt 80

Basel Stadt 93Basel Stadt 101Basel Stadt 98

Bâle, 20 juillet 2016


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s