Port du Rhin, no man’s land

Le Port du Rhin. Je connaissais comme tout strasbourgeois cette zone portuaire mais avec des a priori plutôt négatifs. « Un port à Strasbourg ? On n’est quand même pas au Havre ou à Anvers ! On a un port à Strasbourg ? »  Telles étaient mes toutes premières réflexions bien naïves je dois dire. Pour moi cela ressemblait furieusement à un no man’s land sulfureux laissé à l’abandon où toutes sortes de trafics s’opéraient une fois le soleil couché et les rideaux de fer des entrepôts tirés… Ainsi dans mon esprit je n’entrevoyais que des grues abandonnées, des vitres cassées et des bâtiments délabrés…

Mais quand Gwendoline m’en a reparlé il y a quelques temps j’ai senti dans ses mots et ses yeux une pleine promesse d’y découvrir autre chose… Je ne savais pas quoi y trouver au fond mais je fis confiance à cette curiosité qu’elle avait suscitée. Un dimanche soir j’ai donc décidé d’y aller, promesse de n’y trouver absolument personne et de laisser les choses se dérouler, d’y découvrir ce qui m’y avait poussé. Il faut ne pas avoir peur de ses a priori car la lumière peut surgir de n’importe où à condition de savoir regarder…

Voici Strasbourg, Port du Rhin, no man’s land…

Port du Rhin 16Port du Rhin 15

Port du Rhin 25Port du Rhin 33

Port du Rhin 41Port du Rhin 17

Port du Rhin 30Port du Rhin 31Port du Rhin 35

Port du Rhin 1Port du Rhin 10Port du Rhin 9Port du Rhin 7Port du Rhin 6Port du Rhin 5

Port du Rhin 24

Strasbourg, Port du Rhin, 17 juillet 2016


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s