Migrant mother

Dorothea Lange avait été mandaté par le gouvernement américain pour prendre en photo les effets de la grande dépression dans le monde agricole. En 1936, à Nipomo en Californie, elle rencontre Florence Thompson et ses 7 enfants. Elle vient de perdre son mari 4 ans plus tôt et comme beaucoup d’américains elle fuit la misère pour un monde meilleur à offrir à ses enfants. Dorothea s’approche d’elle, discute, et réalise plusieurs clichés dont un des plus célèbres exposé au MoMa de New York, « Migrant mother ». Cette image est devenue depuis le symbole de cette période trouble des Etats-Unis.

Migrant mother by D.Lange

Migrant mother, Dorothea LANGE, Museum of Modern Art, New York


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s