Strasbourg, scènes ordinaires, acte 2

Dans cette deuxième série sur Strasbourg j’ai souhaité parcourir la ville un samedi soir. La chaleur lourde d’une soirée me promettait quelques reflets d’une pluie orageuse. Celle-ci n’arriva pas. Les passants d’une soirée étaient bien présents sous cette lourdeur pré-estivale. En échange j’ai découvert les lumières de Strasbourg. Sa cathédrale se détachant dans le noir. Son tram laissant ses empreintes lumineuses. Ses amoureux le long des quais comme dans toutes les villes du monde. Ses fêtards attablés à boire un verre. Strasbourg est belle. Strasbourg est vivante. Strasbourg est ma ville. Je l’aime rayonnante et lumineuse comme jamais un samedi soir.

Strasbourg, 28 mai 2016


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s